Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/03/2011

Mais il reste L'ESPOIR

C’est vrai, les résultats des cantonales sur Uzès sont décevants, cependant la victoire de Denis BOUAD nous paraît heureusement probable. Mais nous avons des raisons d’être déçus par le verdict des urnes pour la ville centre.

Le contexte politique national pouvait nous permettre d’espérer un net recul du maire, Jean-Luc CHAPON dans son fief, 2,5 % de moins ce n’est pas assez signifiant. D’autant que l’opposition ne progresse pas. Il faudra être très attentifs aux résultats du second tour.

En 2004 JL. CHAPON était arrivé en tête avec 50,8 % des voix contre 49,2% à D. BOUAD sur la cité ducale. Bien malin qui peut dire, avec certitude, aujourd’hui ce qu’il en sera Dimanche soir.

Ce sont les voix du FN qui vont décider du sort des candidats, (cruelle ironie !!!) et nous savons combien il est difficile de cerner les motivations des électeurs du parti de l’Amère LE PEN.

Nous savons cependant qu’un certain nombre d’entre eux expriment, au premier tour, un vote purement contestataire, sans pour autant souhaiter une victoire de l’extrême droite, ni au plan national, ni au plan local. Ces électeurs retournent au second tour à leur électorat d’origine ou s’abstiennent. Nous savons aussi que d’autres sont des jusqu’au-boutistes qui veulent la peau de l’UMP et n’iront pas voter Dimanche prochain. Toutes les voix FN ne sont donc pas acquises d’avance à JL.CHAPON.

IL y a le même phénomène chez les électeurs des partis d’extrême gauche, mais atténué par la faible représentativité de ces mouvements.

Quand sera-t-il des voix centristes de S. SUBTIL ?, ne nous faisons guère d’illusion, si on se fie au report des voix du Modem aux présidentielles de 2007 , elles iront majoritairement à JL.CHAPON, sauf peut-être sur la ville d’Uzès, où elles expriment avant tout une opposition au maire.

Objectivement, je pense que Denis BOUAD devrait quand même arriver en tête sur Uzès Dimanche, mais rien n’est joué, et Jean-Luc CHAPON peut sortir encore un tour de son sac d’ici là.  De toute façon, quel que soit le candidat qui gagnera la ville centre, il faudra surtout regarder les écarts pour pouvoir se projeter sur 2014.

Bien entendu, si Jean-Luc CHAPON reprenait le canton, nous aurions bien du souci à nous faire.

Dimanche faites barrage à la droite, votez DENIS BOUAD

cantonales

09:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : cantonales

21/03/2011

UZES-Premières analyses (politiques) des résultats

Les premiers résultats sur le canton d’Uzès (et sur la ville centre) sont en tous points conformes à ce que nous avions annoncé il y a plus d’un mois sur notre Blog.

Sur le Canton :

BOUAD_denis_0016.jpgDenis BOUAD (30.13%) ( - 5.38% par rapport à 2004) devrait être réélu mais….(la gauche et les verts représentent 49.25%)

Pour Jean-Luc CHAPON (27.84 %) (-7.27% par rapport à 2004) les carottes semblent cuites, (la partie est du moins difficile)

Le parachuté du FN réalise 17% sans faire campagne (mais ne pourra pas se maintenir)

Bernard RIEU (6.78 %) n’arrive pas à relever le score du PC en particulier à Uzès (5.28%)

Jean-Louis CALVET réussit l’exploit ( !!!!)  de devancer de deux voix le NPA de

Sophie PASQUALINI 1.85%

Martial JOURDAN atteint la barre des 10% de justesse malgré la situation « nucléaire »

Et le Centriste Simon SUBTIL plafonne à 3.22%

 

SUR UZES l’opposition paye son soutien à la présidente (centre droit)  de la CCU . Cependant Denis BOUAD peut espérer arriver en tête au second tour.

(l'inconnue étant la répartition des voix FN)

 

Denis BOUAD (23.66%) réalise à peine un peu  plus que la liste PS aux municipales, il perd 8% par rapport à 2004 !!!

Le PC recule. Les candidats issus d’Uzès citoyenne (SUBTIL, JOURDAN) ne réalisent pas à tous les deux le score de ce mouvement ( -6,40% par rapport à 2008)

La Droite et l’extrême Droite réalisent 52,9 % des voix, CHAPON avec 39.09% (-2.5% par rapport à 2004) fait sur sa ville un relatif bon score et arrive en tête sur la cité ducale, montrant qu’il est loin d’être fini contrairement à ce que certains affirment. (c'est tout l'enjeu du 2ème tour)

L’opposition municipale + les communistes ne font que 43.58 %, (contre 46.34% en 2008) même en y ajoutant Calvet (inclassable) et le NPA on arrive à 47.09%. (Soit à peine 0.75% de plus que les résultats désastreux de 2008)

Ce n’est pas gagné pour 2014, mais rien n’est perdu à condition d’essayer de voir les choses de façon objective et non affective

14:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

16/03/2011

Les tribulations de l'amère LEPEN

Après une semaine très « sondagement » confuse, après les enquêtes d’opinion du « Parisien » très contestés par les gens sérieux voici qu’il en arrive une nouvelle  qui rectifie le tir et prend en compte la candidature DSK. Le résultat ne me surprend absolument pas puisque je les avais annoncés dès le début de cette affaire. Non que je sois devin, pas du tout, mais parce que cela correspond à une stratégie manipulatrice des médias, Pour moi, ce sondage n’a pas plus de valeur et de crédibilité que les précédents, mais il confirme la double manipulation,

En un : créer les conditions d’un duel Sarko / DSK en agitant l’épouvantail FN

En deux, créer les conditions d’un vote utile à droite pour sauver Sarko

Et bien sûr, cela au détriment des petits partis !!!!!! Certains envisageant déjà de se saborder si Le PEN avait une chance d’arriver au second tour.

(Si vous avez regardé l’émission « on n’est pas couché » de ce samedi 12 mars, vous avez pu découvrir que non seulement ces deux manipulations étaient bien réelles, aux dires des journalistes et d’un directeur d’organisme de sondage, mais qu’il y en avait une troisième, il s’agissait pour « Le parisien » de « flinguer » la sortie de la nouvelle présentation du « Journal du Dimanche » en faisant un gros buzz »)

sondagesLe FN n’est pas et ne sera jamais un parti comme les autres, certes il est devenu un colosse, mais heureusement il a encore des pieds d’argile, il suffit pour s’en rendre compte de regarder de près ses candidats dans le Gard. La plus part d’entre eux n’osent pas se présenter dans leur canton d’origine et se font parachuter ailleurs. Ces gens n’osent pas assumer leurs nauséabondes idées dans leur voisinage. Ils en ont honte, et pour une fois, ils ont raison.

Uzès n’échappe à la règle, nous avons droit à un ex militaire de carrière de Villeneuve les Avignon. Autre particularité des candidats Frontistes, ils n’ont pas besoin de faire campagne, la simple étiquette FN garantie le vote des imbéciles et des aigris au potentiel intellectuel limité ainsi que ceux des racistes et xénophobes de toutes sortes. A l’heure de l’apéro, les piliers de bistro deviennent leurs meilleurs agents électoraux. Le PEN lui-même, a dit un jour que dans la plus part des cas, une chèvre candidate FN pourrait faire l’affaire. Cela bien sûr n’explique pas seulement le succès (actuel) de l’extrême droite, il faut y ajouter une conjoncture économique favorable au vote contestataire et populiste, Le Parti Communiste et l’extrême gauche ne remplissent plus leur rôle et ne sont pas en mesure aujourd’hui de canaliser cette détresse liée au chômage et à la précarité. Les masses « populaires » comme disait Marchais ont du mal à adhérer aux idées du PS et des verts qui leur paraissent très éloignées de leur préoccupations quotidiennes.

Il est possible qu’à Uzès, Le FN vienne jouer les troubles fêtes pour le second tour, cela ne fera pas l’affaire de Jean-Luc CHAPON, mais je ne m’en réjouis pas pour autant, je préfèrerai un second tour plus incertain sans la présence d’un lepéniste.

Croissons les doigts !!!!

(Oui, je sais, certains diront qu’en parlant de l’amère LE PEN je ne respecte pas ses électeurs, rassurez-vous, c’est intentionnel)

  

 

Merci à Odeide 13/03/2011

15:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sondages

11/03/2011

Cantonales à Uzès, où en sommes nous ?

DERNIER SONDAGE pour les cantonales !!!

Enfin des estimations précises !!!!!

256720121.jpg

11/03/2011 Merci à Chimulus

17:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cantonales

05/03/2011

L'Insécurité à Uzès

Je me souviens  d’un certain mois de Mars 1983, Uzès  était une petite ville bien calme, sans histoire. Il y avait bien quelques incivilités, mais certainement pas plus et plutôt moins que ce qu’elle avait pu connaître au cours des siècles et décennies précédentes, et pourtant,  les élections municipales aidant, certains partirent en guerre contre l’insécurité grandissante dans notre cité.

Une liste, menée par Madame DOUMENS, future adjointe, en fit même son thème de campagne avant de fusionner au second tour avec celle de Jean-Luc CHAPON qui allait remporter ces élections, en détrônant André RANCEL le socialiste.

Vous allez me demander pourquoi je fais ce petit rappel ? Souvenez vous, le matin même du second tour, on découvrait le corps du gérant de la superette Scanzi sur le parking du magasin (là où se situe aujourd’hui la gendarmerie) .

Madame DOUMENS fit alors campagne sur les marches du Perron de la Mairie annonçant à qui voulait l’entendre l’assassinat du gérant et dénonçant le laxisme de la municipalité RANCEL en matière de sécurité.

Cela a-t-il joué sur les résultats ? Peut-être, même si le contexte politique national favorable à la droite, les résultats du premier tour et le ralliement des listes DOUMENS et  Écologiste à celle de CHAPON laissaient présager la victoire de celui-ci. Ce qui est certain, c’est que l’émotion suscitée par ce crime a été exploitée intensivement par la droite ce matin là.

C’est pourtant le Même Jean-Luc CHAPON qui, comme son modèle élyséen, surfe sur l’insécurité actuelle dans la ville pour essayer de glaner quelques voix pour les cantonales.

Des mineurs consomment de l’alcool dans des lieux publics  (comme le parc du duché) que fait la municipalité : Rien !!!! Pourtant la police municipale a compétence pour contrôler les identités et informer les parents !!!Ceux qui, comme moi, vont chercher des enfants à la maternelle du parc, ont pu constater que des collégiens consomment de l’alcool sur le parking de l’avenue de la gare qu’ils achètent à la superette. Que fait la police municipale : Encore Rien !!!

uzès,cantonalesDes véhicules stationnent en dépit du bon sens devant le monument aux morts ou au Moutas sans susciter la moindre réaction de la municipalité, il vaut mieux aujourd’hui se garer en travers et gêner la circulation des voitures et des piétons sans rien payer devant le bar de l’esplanade que de dépasser l’heure à l’horodateur  juste en face.

uzès,cantonales

Monsieur le Maire a contribué à vider la place aux herbes et le centre ville des populations actives au profit des commerces de luxe et touristiques, créant un désert le soir mis à profit par quelques désoeuvrés. Il est l’incarnation de l’insécurité Uzètienne qu’il exploite de nouveau à des fins électoralistes.

 

 

15:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : uzès, cantonales