Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/01/2013

Le repas des anciens

 Rediffusion.

Mercredi se tiendra le traditionnel repas des anciens, moi, comme les années passées je n’irai pas, je ne mange pas de ce pain là.

gueuleton deux.jpg

Normalement ce genre de repas est destiné à permettre aux plus malheureux qu’entre nous d’avoir un bon repas au moment des fêtes et de sortir de leur isolement. Malheureusement, avec le temps, ça tourne à la réunion mondaine de riches retraités, qui viennent exposer leurs visons, leurs bijoux et leurs souvenirs de vacances à Marrakech. Le Maire fera comme d’habitude un grand discours d’autosatisfaction.

Sa Claque ne manquera pas de le faire ovationner pour son élection à la présidence de la communauté du Pays d'Uzès. Les opposants  (présents) avaleront les couleuvres sans broncher tandis que les naïfs goberont les mouches. On n'est pas près de le déloger !!!!

 

(merci à Nardo !!) (rediffusion actualisée)

10:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : couillonades

06/01/2013

Hollande : ses voeux et ceux du NPA Uzègerhônepontdugard


Noel 020001.jpgOn n'en attendait pas grand chose, on n'a pas été déçu. Entre exercice habituel

d'autosatisfaction et profession de foi au goût austère, les premiers voeux d'Hollande ont

présenté une feuille de route 2013 tout à fait dans la suite de celle de 2012.

Pour répondre à la « crise historique », le président, sûr de lui, revient sur ses grandes décisions

de l'année qui se termine : maîtrise des dépenses, mise en place du pacte de compétitivité, soidisant

maîtrise de la finance, le tout évidemment dans un« esprit de justice »... Hollande est

formel : « Nous avons engagé le redressement ». Il n'est pas sûr que les millions de chômeurs,

les salariés licenciés ou à l'emploi menacé comme à PSA ou à ArcelorMittal ou les sans papiers

de Lille en grève de la faim partagent son appréciation.

Renvoyant sans honte dos-à-dos la «peur du licenciement » des salariés et la soi-disant « peur

de l'embauche » des employeurs, Hollande se réfugie derrière le « tout pour l'emploi, la

compétitivité et la croissance » pour mieux faire passer sa politique d'austérité. Soyons-en

assuré, « le cap est fixé » ! Et quoi qu'il en dise, ce n'est pas l'inversion de la courbe du chômage

qui nous attend...

Pour le NPA Uzègerhônepontdugard, 2013 doit donc être l'année des mobilisations unitaires

pour faire reculer ce gouvernement, le Medef , les classes dirigeantes et faire tomber le

capitalisme : lutter contre la stigmatisation syndicale comme à Haribo Uzès,pour l'emploi et

l'interdiction des licenciements, pour réquisitionner les entreprises qui mettent les salarié-es à la

rue et les logements vides laissés à la spéculation, contre les politiques sécuritaires et

xénophobes - notamment au côté des sans papiers - pour l’égalité intégrale, que ce soit le droit

au mariage pour tou-tes ou le droit de vote des immigré-es aux élections, ou encore pour

l’abandon pur et simple du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes...

Cette année, nous devons creuser le sillon d'une opposition anticapitaliste, unitaire, sociale et

politique, à la gauche de ce gouvernement.

 

Noel 020002.jpg


Contacts : npauzegerhonepontdugard@gmail,com

 

15:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Un peu d'éthique.

Vous connaissez les avatars ? Je ne parle pas des incidents fâcheux, mais des transformations  de Vishnou. Par extension c’est la capacité d’un individu d’apparaître et de réapparaître sous diverses apparences, en l’occurrence, dans la blogosphère sous différents noms. Contrairement à ce que vous pensez, je ne parle pas des pseudos, qui sont un moyen pour une personne d’exprimer une opinion sans en subir les conséquences souvent fâcheuses dans une petite communauté, D’autres les utilisent parce qu’ils pensent que les idées exprimées sont plus importantes que l’identité de celui qui les exprime. Cela fait partie de la règle, je dirai même du « jeu ». A chacun de s’en accommoder.

Par « Avatar », je fais plutôt allusion à un « être » purement virtuel créé de toutes pièces par le bloggueur lui-même. Personnellement, il m’est arrivé d’en utiliser quand un mes textes nécessitait des précisions qui l’auraient « alourdi ». L’avatar, se manifestant sous forme d’un commentaire, permet alors de compléter l’écrit initial.

varaha_avatar_of_vishnu_pf84.jpgL’avatar peut  aussi permettre d’ « animer » les débats sur son blog, apportant une  « contradiction » apparente à l’auteur, parfois virulent voir provocateur, il peut aussi  servir à « contrer », sans se compromettre, un commentaire, voir choquer les lecteurs pour amener des réactions d’indignation.

Le bloggonaûte, étant seul à avoir accès aux adresses IP, peut se permettre, grâce à son avatar, de « s’auto agresser », de se faire passer pour une victime, un héro, que sais-je encore, il peut même mettre en œuvres plusieurs « avatars » qui se répondront.

A la limite pourquoi pas ? À condition de ne pas en abuser. Parfois l’usage de l’avatar est si évident qu’il en devient ridicule et on a quelque peu de la peine pour ceux qui se laissent avoir.

J’ai donc décidé d’appliquer à mon blog les principes suivants : Je laisse les commentaires « amicaux » même si il n’y a pas de lien avec un blog. Je laisse aussi certains commentaires « opposés » si il y a un lien permettant aux lecteurs de vérifier qu’il ne s’agit pas d’un « avatar » de ma part. (Exemple l’échange de « coms » avec un militant UMP, monsieur BOUDENE à propos des roms). Par contre je neutralise tous les commentaires « anti », ou provocateurs lorsque aucun lien ne permet de vérifier l’identité de celui qui l’a rédigé.

"Marre d'être gentil" alias AKELA

(Rediffusion) 

 

00:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pseudos et avatars

11/11/2012

Un "petit detail" Rediffusion

On peut me reprocher de “rouméguer” voir de “pinailler », mais après tout n’est-ce pas une façon de participer à la vie collective et surtout à l’améliorer ? je n’ai pas forcément raison, et l’autre n’a pas forcément tort parfois, comme aujourd’hui, ça peut paraître un détail qui ne changera pas la face du monde, mais si quelque « cloche » pourquoi ne pas le dire même si ça ne changera rien à notre quotidien ?

Avez-vous regardé de près notre Monument aux morts ? Je parle bien sûr de celui d’Uzès, n’avez pas remarqué une petite anomalie ? Non ? Alors je vous explique :

A l’origine ce monument était orienté vers l’Est, c'est-à-dire qu’il tournait le dos à l’esplanade. Il y a une dizaine d’année, la municipalité jugea à juste titre qu’il serait plus judicieux d’en inverser le sens afin d’éviter que les personnes participant aux diverses commémoration ne se retrouvent sur la chaussée, créant à la fois un risque et une gène.  

38644556.gifDonc un beau jour une équipe d’ouvriers fit faire un demi tour au coq surmontant l’ensemble, jusqu’à ça va, ensuite, il fallut inverser la plaque de devant avec celle de derrière. Où est le problème me dirait vous ? : Sur l’agencement du monument qui comporte quatre cotés .

En effet face au public il y a une plaque traditionnelle du genre « la ville d’Uzès à ses fils morts pour la France ». Et sur les trois autres cotés, par ordre chronologique, année de guerre par année de guerre, la liste des victimes du conflit de 1914-1918. Il y a deux colonnes par plaques, ce qui fait qu’en inversant seulement la plaque de devant avec celle de derrière, l’ordre chronologique est chamboulé, cahotique et désordonné.. C’est visible déjà à la lecture, avec une inversion des années mais certains soldats ne se retrouvent plus dans la colonne correspondant à leur décès.  Il aurait fallut aussi intervertir celle de gauche avec celle de droite, ce n’était pas un gros travail, huit petits boulons à dévisser et revisser.

Quelle importance ? Comme je vous l’ai écrit en début d’article, ça ne change pas notre quotidien, mais pour paraphraser la chanson de Michel BERGER, «  C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup » Dire « ça n’a pas d’importance » c’est dire « on s’en fout ». Ne pas respecter les dates  c’est ne pas respecter les hommes.

04/11/2012

De quoi je me mêle ?????

Il y avait bien longtemps que je n’avais pas roumègué mais ce soir, la souris me démange et j’ai envi de bouffer du cureton comme au bon vieux temps du Petit père COMBE.

Avez-vous entendu ces ensoutanés du cerveau, moralisant à tout va contre le mariage homosexuel ? Qu’ils s’occupent de leurs oignons !!! Ils nous parlent de famille et du bien être des enfants eux qui sont incapables d’en avoir et qui n’ont pas le droit de créer le moindre foyer. Quand j’écris qu’ils n’ont pas le droit, j’entends bien « qu’ils ne s’autorisent pas », car nous, nous interdisons de leur imposer quoique ce soit. Et nous aimerions que la réciproque soit vraie. Qu’ils imposent leur dictat à leurs ouailles, après tout, c’est le problème de ceux-ci, mais ce qui me gêne c’est qu’ils voudraient continuer à vouloir le faire avec les autres.

D’après Monseigneur vingt-trois l’enfant ne doit pas être l’objet du désir des adultes !!!!! En voilà une bien bonne !!!!! D’après ce petit personnage les enfants heureux sont ceux qui n’auraient pas été désiré par leurs parents !!!! (Ce n’est pas moi qui le dis, c’est lui !!!!)

curé.jpgNon, soyons sérieux, si tous ces pingouins battent tambour contre le mariage Gay, c’est qu’ils savent pertinemment que dès que cette loi sera adoptée, les français constateront que cela ne pose aucun vrai problème, comme on a pu le voir dans les autres pays européens qui ont légalisé le mariage homosexuel.

Les arguments du combat d’arrière garde des calotins ( et de leurs amis lepénistes) sont aussi ridicules et ineptes que ceux qu’ils avaient utilisé contre le PACS . L’adoption de ce dernier n’avait pas bouleversé la société française et n’a entraîné une obscène débauche de quelque nature que ce soit. Il sera de même avec le mariage gay, et comme on dit chez moi, les curés pourront se la mettre sous le bras. !!!!!!!