Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/11/2011

Les pigeons et les marchands du temple

 

Voici donc que nos valeureux commerçants de la place d’Uzès partent en guerre contre les pigeons et autres oiseaux parce que ces petites bêtes, tout comme les habitants de cette ville, ne trouvent pas de sanitaires pour y faire leurs petits besoins. Ne nions pas que cela peu être une gène, temporaire, mais chaque jour les citoyens de la commune et les touristes que nous accueillons sont confronté à bien pire : stationnement anarchique sur les boulevards, poubelles qui débordent, parc du duché dévasté, ( tiens à ce sujet, dans le Midi Libre du 4 Novembre, on vante la qualité d’accueil de ce lieu, en autre les jeux pour enfants, le rédacteur de cet article n’a pas du y mettre les pieds depuis longtemps, agrès cassés, tags orduriers et racistes, bouteilles brisées, aucune réfection des jeux pour enfants depuis des années) etc. etc.

 

uzès en colèreMais là n’est pas la question du jour, qu’en est-il des pigeons et autres « pollueurs » ? Parce que nos volatiles ne sont pas les seuls visés, nos marchands du temple s’en prennent aussi aux musiciens de rue par la même occasion, ils auraient tort de se gêner dans une ville où le maire pense que « les vrais handicapés » n’ont pas lieu d’être sur le marché du samedi. A quand la chasse aux noirs ? Aux arabes ? Aux chômeurs ? Aux pauvres, à tous les marque- mal ? Place nette pour le tourisme lucratif, celui qui repose sur le profit plus que sur le service, qui consiste principalement à vendre des purs produits de l’Uzège Made in China  genre cigales musicales ou sachets et savons de lavande roumaine.

 

Heureusement Uzès n’est pas en Alsace, et les cigognes ne font que passer chez nous. Soyons sûr que dans le cas contraire, « ils » sortiraient les fusils.

A visitee et à lire : le site l'Ambassade des pigeons de Brigitte Marquet 

 

 

 

Commentaires

La campagne de "dépigeonnisation" en cours actuellement à UZES déshonore celles et ceux qui prétendent appartenir à l'espèce soi-disant humaine, particulièrement les élus de cette ville.
Le temps est venu de cesser de désigner des boucs-émissaires !
Le temps est venu de rétablir plusieurs vérités :
1°) Il est avéré que les pigeons ne transmettent pas de maladies aux humains.
2°) Il est également avéré que plus l'on tue ces oiseaux, plus on crée un "appel" pour que les survivants et ceux des alentours viennent combler les vides écologiques ainsi créés.
3°) Les Uzétiens doivent absolument prendre connaissance des souffrances endurées par les pigeons lors de leur capture, d'une part et ensuite dans les caissons de la mort vers lesquels ils seront emmenés, d'autre part.
A UZES, le temps est venu de retrousser ses manches et, enfin, de s'atteler à une véritable gestion effective et durable des pigeons via un programme bien conçu de pigeonniers dits "contraceptifs", assorti de dispositifs complémentaires, entre autres protection des bâtiments.
AMBASSADE DES PIGEONS

Écrit par : Brigitte MARQUET | 06/11/2011

Je recommence mon message puisque le précédent a "disparu"...

Les 3 avantages des pigeonniers contraceptifs sont :

1°) Réduction des naissances
2°) Diminution des nuisances
3°) Un outil pédagogique

Le temps est venu, à UZES, que les élus s'attellent à la tâche de gérer de manière éthique et durable les effectifs des pigeons.
Les Uzétiens devront apprendre que les tueries de ces oiseaux sont non seulement inefficaces en terme de gestion durable mais qu'elles sont également immondes, inacceptables en terme éthique.
La description des tortures occasionnées à ces oiseaux est visible sur le site de Pascal COUSIN.

L'AMBASSADE DES PIGEONS.

Écrit par : Brigitte MARQUET | 06/11/2011

Vous dites : "que les élus s'attellent à la tâche de gérer de manière éthique et durable les effectifs des pigeons." Mais ils ne s'attellent déjà pas à la gestion durable des habitants…alors les pigeons.
Sur un autre blog concernant Uzès, j’ai vu une bonne idée pour piéger les pigeons, c’est de mettre des radars partout et là tous les pigeons seront plumés…

Écrit par : JJ30100 | 06/11/2011

Vous écrivez : « on vante la qualité d’accueil de ce lieu, en autre les jeux pour enfants, » Mais je suis surpris que personne de la majorité comme de l’opposition ne se soient jamais posés la question si ces jeux pour enfants étaient aux normes de sécurité…il suffit de voir les graviers et cailloux sur la zone de jeux, je ne parle pas des bouteilles cassées, la est un autre problème.

Écrit par : Indigné | 06/11/2011

à JJ et à Indigné : Il y a bien des raisons de grogner à UZES, à vous lire !
Je vous pose donc à tous deux cette question : Pourquoi les Uzétiens pétitionnent-ils alors contre les pigeons en premier ? Tout simplement parce qu'il est toujours plus facile de choisir des boucs émissaires... et c'est effectivement à cause de cet acharnement, de ce défoulement contre eux que ces oiseaux sont torturés par millions dans notre pays...
Et maintenant que vous savez que votre mairie a choisi la plus mauvaise, la plus inutile, la plus cruelle et la plus coûteuse des solutions, allez-vous enfin protester contre ces captures en cours, demander que celles-ci s'arrêtent....
Les Uzétiens qui ont signé la pétition pour que l'on élimine les pigeons devraient, selon moi, prendre leur responsabilité maintenant qu'ils savent de quelle manière sont tués ces oiseaux et que leur mise à mort est un buiseness (avec les mensonges afférents) qui ne résout rien. La mairie suivra. Je me tiens à la disposition de tous pour apporter mon savoir-faire et mon savoir dans ce domaine. Le problème des pigeons ne se pose pas qu'à UZES.... Il n'est pas du tout facile à résoudre : il fallait déjà commencer par dénoncer l'inutilité totale des captures en cours.
ON NE PEUT EXTERMINER LES PIGEONS :désolée pour ceux qui ne les "aiment" pas. En terme de gestion, les états d'âme ne comptent pas.
Et si par malheur, soumis à la pression de leurs électeurs, les élus d'UZES adoptaient la mixité des solutions de mort et de vie, préconisée par les sociétés de dépigeonnage, il faut par avance savoir que ce sera la pire !!! Faire cesser toutes mises à mort, absolument ! Installer seulement des pigeonniers en écoutant ce que des spécialistes désintéressés recommandent : voilà ce qu'il faut faire de toute urgence à UZES ! Il me semble que ce serait un bon modèle pour le traitement de TOUTES les nuisances..., pour un dialogue entre élus et administrés.
AMBASSADE DES PIGEONS

Écrit par : Brigitte MARQUET | 06/11/2011

C' est bien d' avoir abordé, en la relativisant, la nuisance de nos amis pigeons et autres oiseaux.
Il existe des façons repectueuses et efficaces pour réguler la population des animaux hôtes de nos villes . Je vois que Brigitte vous donne des infos.
Les pigeons sont les mals-aimés des villes comme les sangliers sont les mals-aimés des campagnes: il faut toujours que l' humain trouve en l' animal un soufre-douleur. Evoluons! Soyons à la hauteur de notre soit-disant supériorité et mettons en place des solutions intelligentes et respectueuses. Elles existent

Écrit par : noisette | 06/11/2011

Vous oubliez les loups !!!!!

Écrit par : AKELA | 06/11/2011

Bonsoir

Un rapport de force en permanence conflictuel, débouchant sur une politique de gribouille.....
Silence on tue.....
Culture de mort facilitant le débat.
Silence on tue....
Organigramme municipal à idéologie jacobine.
Silence on tue......
Un fond de cruauté, et le sang impur des pigeons abreuve nos sillons.....
C' est ainsi qu' on pratique à Uzès ville française en 2011

Écrit par : Poignet | 06/11/2011

Toute éducation en vue

Écrit par : AKELA | 06/11/2011

Attention de ne pas parler d’hygiène aux hygiénistes car la tuerie des pigeons fait partie dans l'esprit obtus des gens de peu de la mise en conformité de l’hygiène de leur ville. Attention donc; Vive le sale et vive nos pigeons propres, eux.

Écrit par : josette benchetrit | 11/11/2011

Les commentaires sont fermés.