Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/11/2012

Un "petit detail" Rediffusion

On peut me reprocher de “rouméguer” voir de “pinailler », mais après tout n’est-ce pas une façon de participer à la vie collective et surtout à l’améliorer ? je n’ai pas forcément raison, et l’autre n’a pas forcément tort parfois, comme aujourd’hui, ça peut paraître un détail qui ne changera pas la face du monde, mais si quelque « cloche » pourquoi ne pas le dire même si ça ne changera rien à notre quotidien ?

Avez-vous regardé de près notre Monument aux morts ? Je parle bien sûr de celui d’Uzès, n’avez pas remarqué une petite anomalie ? Non ? Alors je vous explique :

A l’origine ce monument était orienté vers l’Est, c'est-à-dire qu’il tournait le dos à l’esplanade. Il y a une dizaine d’année, la municipalité jugea à juste titre qu’il serait plus judicieux d’en inverser le sens afin d’éviter que les personnes participant aux diverses commémoration ne se retrouvent sur la chaussée, créant à la fois un risque et une gène.  

38644556.gifDonc un beau jour une équipe d’ouvriers fit faire un demi tour au coq surmontant l’ensemble, jusqu’à ça va, ensuite, il fallut inverser la plaque de devant avec celle de derrière. Où est le problème me dirait vous ? : Sur l’agencement du monument qui comporte quatre cotés .

En effet face au public il y a une plaque traditionnelle du genre « la ville d’Uzès à ses fils morts pour la France ». Et sur les trois autres cotés, par ordre chronologique, année de guerre par année de guerre, la liste des victimes du conflit de 1914-1918. Il y a deux colonnes par plaques, ce qui fait qu’en inversant seulement la plaque de devant avec celle de derrière, l’ordre chronologique est chamboulé, cahotique et désordonné.. C’est visible déjà à la lecture, avec une inversion des années mais certains soldats ne se retrouvent plus dans la colonne correspondant à leur décès.  Il aurait fallut aussi intervertir celle de gauche avec celle de droite, ce n’était pas un gros travail, huit petits boulons à dévisser et revisser.

Quelle importance ? Comme je vous l’ai écrit en début d’article, ça ne change pas notre quotidien, mais pour paraphraser la chanson de Michel BERGER, «  C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup » Dire « ça n’a pas d’importance » c’est dire « on s’en fout ». Ne pas respecter les dates  c’est ne pas respecter les hommes.

Commentaires

De toute façon à Uzès on ne respecte rien, que ce soit la libération de la ville, que ce soit les 2 journalistes otages, que ce soit tout simplement les administrés.

Écrit par : jjac30 | 15/10/2010

Et oui il y a des petits trucs comme ça que personne ne voit et qui nous empoisonnent l'existence.
Pour moi c'est le fait que les noms ne sont plus lisibles sur le monument aux morts du village car l'encre s'est effacée avec le temps. Une employée municipale avait bien repassé les lettres il y a quelques temps mais l'encre ne valait pas mieux que celle des années vingt elle n'aura tenu que le temps que durent les roses....

Écrit par : Pat | 15/10/2010

je crois malheureusement qu'aujourd'hui de plus en plus de choses sont faites sans conscience, mais bon, c'est un vieux schnock qui parle !

Écrit par : ulysse | 15/10/2010

Ce commentaire mettant en cause les associations d'anciens combattants a été efffacé

Écrit par : Bolufer | 15/10/2010

Les commentaires sont fermés.